L'histoire de Montblanc commence en 1906 avec l'intuition de deux hommes d'affaires allemands. Plus de 100 ans plus tard, les précieux stylos-plumes de la célèbre marque sont parmi les plus aimés et les plus recherchés par les collectionneurs.

C'est le début de l'année 1900 et la modernité est riche en changements et innovations artistiques. Alfred Nehemias, un banquier de Hambourg, et August Eberstein, un ingénieur de Berlin, saisissent cet air prolifique et prennent la décision de se consacrer à la production de stylos-plumes. Fabriquer des stylos plume en or de haute qualité", telle est la déclaration par laquelle commence l'histoire de Montblanc.

En 1906, la société est fondée sous le nom de "Simplo Filler Pen Co." - "simple", comme son design de stylo-plume avec réservoir intégré. À cette époque, les deux fondateurs sont rejoints par un autre homme d'affaires de Hambourg, Claus Johannes Voss, et Max Koch, un banquier qui dispose du capital nécessaire pour lancer la production. C'est ainsi que la société a été créée et enregistrée.

Malgré le succès qui s'annonce, les premières années de l'entreprise sont mouvementées. Selon l'accord initial, Voss et Koch étaient des investisseurs, tandis que les deux fondateurs originaux s'occupaient de la production, des brevets et du savoir-faire. Koch, cependant, avait un style de vie dispendieux et ne voulait plus fournir le financement promis. Par la suite, Voss s'est mis à la recherche d'un nouvel investisseur, qu'il a trouvé en la personne de Christian Lausen ; la même année, Simplo Filler Pen Co. est devenue une société officielle.

En 1909, les turbulences continuent : Eberstein s'enfuit aux États-Unis après avoir volé des fonds à l'entreprise ; cependant, le succès n'est pas loin. C'est à cette époque que le "Rouge et Noir", un stylo en ébonite noire et rouge, est lancé sur le marché. Cette même année, le nom "Montblanc" est également créé : la légende veut qu'au cours d'une partie de cartes, un parent d'un des associés ait comparé le stylo, qui était devenu le plus bel exemple d'instrument d'écriture, au Mont Blanc, le sommet le plus majestueux des Alpes. Le célèbre logo, l'étoile arrondie qui représente le sommet du Mont Blanc, est né en 1913 - il est le symbole de l'engagement de la marque pour une qualité élevée et de la volonté d'atteindre les plus hauts niveaux de la production artisanale européenne.

En plus du "Rouge et Noir", Montblanc a également commencé à produire le "Simple", un stylo avec un remplissage au compte-gouttes, et le "Diplomatum", un modèle avec un capuchon court.

Entre-temps, le fondateur original, Nehemias, est décédé prématurément. L'entreprise passe sous une nouvelle direction jusqu'à l'arrivée de la Première Guerre mondiale, qui entraîne des complications au niveau de la production. Après 1918, l'activité a pu reprendre à plein régime, grâce aux stratégies commerciales et aux publicités créées par une designer du Bauhaus, Grete Gross.

Bille Stylos Montblanc Pas Chers Et Plume Stylo Dans Stylomontblancpascher.fr Boutique

Stylo Montblanc Pas Cher,1924 est une année clé pour Montblanc et l'histoire de l'écriture : la collection "Meisterstück" est lancée, qui présente l'un des instruments d'écriture les plus connus au monde, le "Masterpiece". Les nouveaux stylos ont été produits en trois versions (25, 35, 45, appelés ainsi en fonction de leur prix), avec une garantie à vie et la gravure "4810" - la hauteur du Mont Blanc en mètres. À la fin des années 1920, la marque s'est établie dans plus de soixante pays à travers le monde. La société élargit sa gamme de produits en introduisant des étuis à crayons, des porte-stylos et des porte-notes grâce à l'acquisition d'une maroquinerie à Offenbach, en Allemagne.

La Seconde Guerre mondiale ralentit à nouveau la production et l'entreprise produit alors principalement pour le gouvernement, mais en 1944, lors d'un bombardement, l'usine Montblanc est complètement détruite. Après une rapide reconstruction de l'usine, la production reprend en 1946. Les années 50 ont vu le lancement du légendaire "Meisterstück 149", rendu célèbre par le président John F. Kennedy qui, en 1963, l'a prêté au chancelier allemand Konrad Adenauer, en le retirant pour éviter au chancelier un moment d'embarras en une telle occasion publique.

Dans les années 1950, la résine plastique a été introduite et la production antérieure a ensuite été abandonnée. En plus de cela, Montblanc a réussi à jongler avec la révolution du stylo à bille, en s'appuyant initialement sur une société externe pour la production. Cette décennie a été importante, car la "Ligne 60" a également été introduite, la première grande nouvelle ligne de la marque après le "Meisterstück".

Dans les années 1980, le célèbre slogan "Montblanc - The Art of Writing" a été lancé et est devenu un point de référence pour de nombreuses autres marques de luxe : le stylo-plume est devenu un véritable symbole de statut social. En 1992, le projet " Montblanc de la Culture Arts Patronage " est né, célébrant les grands mécènes de l'art. C'est ainsi qu'ont été lancées les premières éditions limitées " Lorenzo de Medici ", le " Patron de l'Art ", et l'Edition des Ecrivains " Hemingway ", qui ont été appréciées par les collectionneurs du monde entier.

Ces dernières années, Montblanc s'est également consacré à d'autres produits de luxe, comme les montres haut de gamme, les bijoux et les parfums, et fait désormais partie du groupe Richemont. Les stylos précieux de collection, ainsi que les montres élégantes, sont de plus en plus convoités par les amateurs et les collectionneurs et atteignent souvent des prix records. Le stylo le plus cher jamais vendu est l'édition limitée Montblanc numéro 81, dédiée au Prince Rainier de Monaco. Il est en or blanc et décoré de 996 diamants et 92 rubis et vaut 196 590 £.